(French) Destiné nouvelle version by italykeke2
Summary:

Alex vivait une vie normale, d'adolescent moyen jusqu'à ce qu'il rétrécisse . Cette histoire se concentre fondamentalement sur l'évolution des personnages et leurs interactions avec le protagoniste qui perd toute puissance. Pourquoi cela est ce arrivé ? Que va t'il devenir ? Et surtout Comment va réagir son entourage ?

 

Si vous voulez lire/participer à mon histoire interractive elle se situe ici : https://www.writing.com/main/interact/item_id/1947422-Girl-domination-stories-feet

C'est en anglais, allez y jeter un coup d'oeil ça peut vous plaire :) 


Categories: Teenager (13-19), Young Adult 20-29, Adult 30-39, Adventure, Feet Characters: None
Growth: None
Shrink: Dwarf (3 ft. to 5 ft.)
Size Roles: FF/m
Warnings: None
Challenges: None
Series: None
Chapters: 7 Completed: No Word count: 20593 Read: 30277 Published: November 17 2014 Updated: August 20 2016
Story Notes:

Voila la nouvelle version de mon histoire ( Publiée sur un ancien compte).

Après relecture beaucoup de points négatifs ont été réctifiés pour que la lecture soit mieux , j'ai décidé de grandement changer pas mal des choses qui se passaient pour avoir un meilleur déroulement et évolution du personnage dans cette histoire .

Bien entendu , je vous demande de bien vouloir me laisser quelques reviews afin de montrer que cette histoire est au moins autant appréciée que la précédente mais aussi afin de me partager des conseils et idées pour le déroulement

Chapitre 1: Le premier rétrécissement by italykeke2
Author's Notes:

La deuxième partie du chapitre un a totalement été remodelée , j'ai pas mal changé le comportement de certains personnages afin de rendre l'histoire plus accrochante

Bonne lecture!

.................................................................................................................


Venisbourg Forest était remplie, l’ambience était au rendez vous. La fête, organisée par le lycée s’ouvrait par une course, ouverte seulement aux élèves. Lillian avait du mal à se faufiller dans la foule, elle restait près de sa fille de 12 ans, Isabel , pour ne pas la perdre de vue .

« M’man, j’vois pas Alex … Il est ou ? »

« Du calme chérie, il ne devrait pas tarder. »

Répondit Lillian, scrutant l’horizon, au travers des personnes l’entourant afin d’avoir, peut être, un apperçu de son fils.

Elle était venue avec sa sœur Vicky pour assister aux festivités organisées mais aussi pour supporter son fils lors de l’épreuve. 

Ok, plus qu’une centaines de mètres.

Alex était premier, chemin parfait jusque là, son souffle était encore assez plein pour le sprint final. Il entendit derrière lui des pas se rapprochant, c’était sa rivale, Rebecca, elle sprintait …Déjà ?!

Merde !
Il restait une bonne distance avant l’arrivée, mais Alex pouvait le faire,il le devait. Il rassembla ses dernières forces qui résidaient encore en lui et s’élança dans un sprint. Rebecca était juste à quelques secondes derrière lui maintenant, sur le point de le dépasser, mais il ne se laissa pas faire.
Et alors qu’ils coururent pratiquement côte à côte, dans les derniers mètres de la course, les deux rivaux furent acclamés par la foule des spectateurs, formant un couloir vers l’arrivée.

« Regarde ! c’est Alex ! » S’exlama Cléo, sa cousine de 14 ans , en pointant du doigt les formes qui se rapprochaient et tapant le dos de sa mère, qui discutait avec un homme qui se montrait souriant mais qui avait très probablement plus qu’une simple envie  de parler avec elle.

L’énergie commençait à manquer mais c’était comme si son cerveau était déconnecté à l’instant présent. C’était comme si son corps planait maintenant, s’élançait mécaniquement vers son objectif et ne s’éteindrait pas avant. C’était tout un système qui marchait sans plus aucune énergie.
Il ne lâchait rien cependant, Rebecca, cette sale teigneuse était tenace, elle était toujours là, à quelques centimètres derrière lui maintenant, pour lui voler la victoire. Il ne pouvait pas lui accorder cela, pas à elle. Cette sale Latina était tellement hautaine, avait tellement une énorme estime d’elle et un tel égo. Il fallait qu’il la remette à sa place. A défaut de pouvoir le faire dans les matières écrites il se devait de le faire maintenant. Perdre contre une fille ? Elle de plus ? Jamais !

La ligne d’arrivée n’était plus qu’a une cinquantaine de mètre maintenant ; c’était l’ultmie effort à fournir, la dernière poussée qui pourrait lui offir la victoire. Elle était toujours là à coté, il n’avait pas le temps de la regarder , car cela le destabiliserait , mais il l’entendait, et sentais son oppresante présente. Toujours confiante en sa victoire. Ca n’arrivera pas aujourd’hui ! 
Ca y est, la ligne est franchie

Tel un super héros, ayant battu le mal, Alex s’effondra au sol, épuisé , ayant donné tout ce qu’il avait. Rebecca elle, se forcça à rester debout, probablement dans une optique de montrer sa supériorité malgrés tout, pensa t’il.

Des gens commencèrent à se reunir autour de lui, y compris sa mère, Lillian.

« Oh, ça va Alex ? »

« Tu as été génial sur cette course ! » Ajouta sa tante Vicky.

« Ah …AH… Merci… » Il réussit à dire, entre deux respirations.

« Alors…. Ou est mon trophée ? » Il rigola.

Lillian hésita une seconde puis, ce fut Vicky qui parla presque embarrassée, le sourrire d’Alex disparu
« Et bien en fait, les juges regardent les images car vous êtes pratiquement arrivés en même temps »

« Merde ! … »

Isabel, voyant l’embarra de son frère , ne pu résister à l’envie de lui faire du mal, comme à son habitude.

« C’était trop bien ! On vous à vu courrir cote à cote , comme des amoureux ! »

Le petit groupe ne pu s’empécher de laisser un rire, sauf Alex biensur, qui ne pouvait supporter cette idée.

« Ouais, c’est ça. Ptin, j’espère que cette sale garce va être classée deuxième … »

« Et là, surveille ton langage quand même » L’arrêta net Vicky, en même temps, cette jeune femme était dans l’armée. Vicky était une belle, pour ne pas dire très belle femme. Sa silhouette , mince et étirée, aurait sans doute pu être celle d’un mannequin si elle était un chouia moins musclée. Elle a su malgré son poste garder une part importante de féminité, du moins niveau look. En effet  elle avait un visage fin, et s’arrangeait toujours pout faire ressortir la couleur de ses yeux verts. Maintenant, ses cheveux châtains étaient attachés derrière sa tête, coupe qui lui allait remarquablement bien.

 

Sa fille, Cléo , avait un peu plus des airs de garçon manqué. Sa façon de se comporter , ou de s’habiller en favorisant un style de « skater » ou de vêtements amples était assez contradictoire avec le caractère stricte de sa mère. Alex a toujours pensé qu’il était bizarre qu’elle ne ressemble pas du tout à sa mère. Vicky était assez grande de taille pour une fille, mesurant 1m87, alors que sa fille semblait tout juste dans la moyenne, du haut de ses environs 1m60 et des poussières.  Vicky avait des cheuveux raides alors que Cléo avait des cheuveux blonds avec quelques reflets bruns toujours ébouriffés et volumineux.

« Moi j’ai trouvé que t’étais pas mal sur cette course Alex. »  Dit elle, pour mettre fin au problème.

Cependant , pour que les choses n’aillent que plus mal, Alex apperçu s’approcher la brune detestée vers lui.  Il se leva en luttant à cause de la fatigue musculaire, le besoin en sucre se faisait paraitre.

Rebecca passa sa main dans ses longs cheuveux noirs, affichant un sourrir carnassier, ses yeux étaient cachés par sa pair de lunette de soleil. Sa voie irritante prit parole .

« Et bien on dirait que tu t’es surpassés Alex hein ? Tu vas survivre au moins ? »

« Oui, oui, ne t’inquiète pas trop pour moi va » Repondit-il, en prenant un ton « je m’en foutiste » 

« T’as entendu ? J’ai peut être pas gagné après tout » Elle rajouta,

Et voila ; c’est plus fort qu’elle , il fallait qu’elle reprenne son usuel ton. 

Ses copines derrières elle la rassurait cependant disant que si c’était elle qui était devant, qu’elles avaient vu cela.

« Bon , tu avais quelque choses à me dire sinon ? »

« Oh ! Ben je voulais juste m’assurer que tout allait bien pour toi, je t’ai vu éffondré au sol et je me suis inquiétée . » Elle répondit en affichant un sourire moqueur encore une fois, comme à son habitude.

« Comme tu vois, je vais très bien, et ça ira encore mieux à l’annonce du juge. »

« Hmf… On verra ça. »

 Quelques minutes plus tard les trois premiers furent conviers à se reunir le troisième reçu une coupe en bronze, le juge se tourna alors vers les deux premiers.

« Après revision de la video, le gagnant de la course est … »

Alex et Rebecca sentirent tout deux leurs cœur battre à 100 à l’heure, il était hors de question de perdre face à l’autre.

« Mlle Rebecca Lawson »
La foule éclata d’ applaudissement , et une ovation fut versé à la rivale d’Alex, qui n’hésita pas à montrer sa joie en brandissant son trophée en l’air et montant sur le podium. Alex prit son trophée d’argent et parti sans même jeter un coup d’œil à la scène , à la fois dégouté et humilié.

Il rejoigna sa famille. « Bon on se rejoint à la maison »
« Quoi ? Je sais que tu es déçu par ce qui s’est passé mais c’est pas la peine de réagir comme ça, tu feras mieux la prochaine fois. »
« Ouais peut être, mais là j’ai qu’une envie c’est de me tirer d’ici. »

Vicky se baissa pour parler à sa sœur. « C’est bon Lillian, on à qu’a le ramener, On passera la soirée chez toi. »

La journée était bien dépérie, Alex jeta son trophé d’argent à la première poubelle qu’il pu trouver. Le visage souriant de sa rivale qu’il avait en tête lui drainait toute bonne humeur.

------------------------------



Pour qu’il puisse se calmer, Lillian l’amena manger au restaurant il ne prononça bien entendu pas un mot.

Quelques heures plus tard, le trouble avait pratiquement disparu, il avait digéré la défaite après un repas inter familial au restaurant pour fêter sa défaite. Après tout, il aura sa revanche une autre fois. La seule chose qui l’énervait était la connaissance d’a quel point cette garce devait se sentir supérieure et qu’il n’a pas réussi à lui prouver le contraire.

« Ca y est, on est arrivé Alex, tu viens ? »

Lillian l’avait coupé de ses pensées, la voiture était garée dans le parking, Lillian Isabel , Cléo et Vicky étaient déjà sortis.



La soirée n’était pas trop mal non plus , il jouait à sa PS4 avec sa cousine qui se débrouillait plutôt pas mal et lui donna meme une rouste ou deux.

Isabel passa son temps à souffler d’ennui alors qu’elle observait les deux grands jouer. Cléo montrait toujours plus d’attention à Alex…

Ennuyée , elle passa voir sa mère , qui discutait habits avec sa sœur puis finalement s’enferma dans sa chambre . Mais il y eut un problème… Ou était son I pod ?! Ca ne pouvait être qu’un autre coup d’Alex.

Elle se précipita énervée dans la chambre de son ainé et frappa la porte ouverte.



« Alex ! T’as encore prit mon I-pod sans me le dire ! Tu fais chier ! »



Alex , n’aimant pas le ton de sa petite sœur s’exclama en furie .


« Alors déjà , tu toques avant d’entrer, et de plus je n’ai pas ton stupide I-pod »

« Je sais que tu l’as ! tu le prends toujours ! »

« Roh, tu vas dégager oui ? Je l’ai pas ton Ipod ! »



La petite Isabel sauta alors sur son frère luttant alors comme d’habitude, sachant éperduement qu’elle n’avait pas la force nécessaire pour cela.




« Mais Dégage bordel je suis pas d’humeur ! »




Alors qu’Isabel sauta sur lui elle ne mesura pas sa force et fit tomber la chaise. Les deux personnes s’effondrerent au sol.Cléo qui observa encore une autre baguarre en profita pour quitter la pause et continuer de taper Alex. Isabel ne perdu pas un instant et sauta au niveau de la ceinture d’Alex pour fouiller ses poches. S’assyant sur le torse d’Alex elle avait reussi à l’immobiliser un peu, ses deux jambes étant placées sur ses avant bras, ses pieds sales frottaient sur son visage.




« Putin Isabel ! Je déconne pas ! bouge de la !!! » Le jeune adolescent avait l’avantage de la force cependant . Il agrippa sa sœur par les hanches et tenta de la bouger mais elle s’accrocha fermement autour de ses jambes.



Alex bougait , il essayait de la jeter hors de lui mais elle tenait bon. Et cette odeur, cette sensation de fatigue qui survenait … Probablement la fatigue musculaire , due à l’effort qu’il avait du fournir aujourd’hui. Il y avait quelque chose qui clochait cependant,  alors qu’il poussait et attrapait les habits d’Isabel, il sentait une étrange sensation parcourir son corps . Sa vision était cachée par les pieds d’Isabel mais il sentait que la force de sa sœur décuplait. Elle remarquait de même une sensation grandir en elle , une sorte de souffle réchauffant lui parcourir le corps , puis cette sensation s’intensifia et devint un plaisir profond. Elle n’avait jamais connu tel sensation . Amusée avant tout , elle remarqua que la lutte d’Alex devenait de plus en plus faible. Quelque chose se passait. Alors qu’elle sentait que la force de son frère avait diminuée, elle pu plonger une de ses mains dans la poche d’Alex.  Elle du y mettre un peu trop de force car en y plongeant sa main, elle leva son pantalon .



« Oups… » Elle regarda derrière elle la forme d’Alex , elle ne pouvait pas voir son visage car ses pieds le recouvrait. Elle sentait cependant son agitation en dessous, et ça lui faisait du bien .



« Hi hi hi, tu peux continuer Alex , ça fait trop du bien ! »

«Hmm ! DEGAGEhmm …BORDEL ! »



Ses bras commençaient à la taper sur le coin des hanches, ses poings semblaient minuscules, Isabel remarqua que leurs taille ne cessait de diminuer ; ils étaient plus petits même que les siens.



Isabel voyait alors que les coups que le petit Alex lui donnait étaient plus pour arreter la torture due à son poids . Les fesses d’isabel étaient gigantesque pour lui, elle commençait à devenir dangereusement grande pour le petit adolescent.



« OH MON DIEU ! QU’EST-CE QUI CE PASSE !!! C’EST QUOI CE BRODEL ?! »



Le sang du jeune homme se glaçait  alors qu’il voyait la toute nouvelle taille de sa sœur, elle était titanesque, sa tête n’arrivait plus au niveau de ses pieds sales , son menton était au début de son fessier, il pouvait voir à quel point elle était devenue grande.Cléo avait retournée son attention vers les deux , la scene qu’elle voyait lui fit enlever les pieds de la chaise qu’elle avait mis devant elle pour se pencher et avoir un meilleur point de vue.



Les bras d’Alex étaient bloqués par le gigantesque derrière de sa sœur, seuls ses avants bras pouvaient encore bouger. Il continua de taper alors qu’il se sentait encore rétrécir. Il regardait avec terreur le visage stupéfait d’Isabel, alors que maintenant seuls ses yeux restaient hors de contact d’Isabel.



Isabel sentait que les os de son frères commençaient à faire un bruit étrange, si elle restait assise sur lui , elle le tuerait. Elle se décida soudainement de se lever avant que ce ne soit trop tard.
Alors qu’elle se tenait debout , elle observait la minuscule forme de l’être gisant à ses pieds.
Elle était petite, 1m34 , mais cette personne, son frère, il était minuscule. La taille d’un chiot peut être, guère plus.


« Leve toi ! » elle ordonna , d’un ton à la fois appeuré mais cachant un peu de curiosité.

« Oh putin c’est pas vrai… » Prononça Cléo en se levant , bouche bée

« Qu’est ce que tu m’as fait Isabel ?! » Le jeune homme pleurnicha, luttant pour se tenir debout .

« J’ai rien fait ! T’as juste… Rétrécis … Comme ça ! J’ai rien à voir la dedans ! »

« Oh mon dieu, Isabel… Qu’est ce qui ce passe ?! Oh mon dieu … C’est un cauchemard … »

« D…Du calme Alex » Tenta de rassurer Cléo , marchant vers lui pour le rassurer.



Le manque d’habitude d’Alex le fit tomber au sol par peur en voyant les enormes jambe de sa cousine se rapprocher



« Oups ! Euh ! Je m’écarte ! Je m’écarte ..Désolée ! »


Elle sautilla d’un bond en arrière , puis se tourna vers Isabel.

« Faut qu’on le dise à ta mère ! »

« Ouais … On peut pas le laisser comme ça … »


Isabel s’accroupis et parla à Alex .

« Alex écoute , je vais te porter pour qu’on te montre à maman. »

« Non ! Non ! Dites leurs de venir putin ! vite ! »

« Ok ok ! » Cléo s’exclama en se précipitant dans le couloir.



Isabel ne pu resister au besoin de rire et s’agenouilla pour remettre le petit homme sur pied.

Ses mains étaient gigantesques, probablement assez grandes pour l’attraper par les hanches et le tenir d’une main. Ses doigts aussi semblaient énormes, son petit doigt devait être plus puissant et épais que ses propres bras.   




«Putin Alex …Comment c’est arrivé ?!!! »

« Dis pas de gros mots ! … » Il marqua une pause en voyant la géante froncer les sourcils et ouvrir sa bouche «P…Putin je suis tellement dans la merde ! » Il rajouta , choqué de la situation.

Il sentait son corps tout entier trembler du fait de la pression « Putin …Je vais faire quoi si je reste comme ça ?!... »

« T’inquiète je t’aiderai moi ! » Répondait Isabel , essayant de récomforter le petit ado.

« Je veux de l’aide de personne ! Je veux juste redevenir normal. »



La conversation fut de courte durée alors que Lillian Cléo et Vicky arrivèrent , affichant le même visage surpris.



« Oh on dieu ! Alex ! » Cria Lillian d’un ton désespéré . Elle se précipita vers son fils et se pencha vers lui pour l’examiner .

« Qu’est ce qui c’est passé Alex !? »

Alex n’arrivait plus à se retenir et commença a pleurer.
« J…Je sais pas maman , Isabel et moi on se disputait juste puis tout ….tout d’un coup j’ai rétréci ! »

« Oui maman , c’est arrivé d’un coup ! »

« J’appelle les urgences , on doit faire quelque chose ! »



Vicky arrêta net sa sœur , disant que c’était un fait hors du commun , qu’il n’y avait aucune raison de l’emmener à l’hôpital , qu’elle l’emmènera elle chez un médecin qu’elle connait.



Tous se calmèrent ce soir , Il s’asseyaient ensemble à table mais Alex dû être placé dessus car les chaises n’étaient pas assez hautes.



On tenta d’éviter d’aborder le sujet , pour ce faire personne pratiquement ne parla à Alex , pour une fois Isabel avait plus d’intention de la part de Cléo. Alex lui non plus n’était pas d’humeur à parler il vit les regards discrets converger vers lui avait de chercher à éviter un contact œil/œil avec lui.



Le rendez vous était fixé malgré tentatives le lendemain matin , tout le monde s’y rendrait .



El fut décidé qu’Alex dormirait avec sa sœur ce soir , car il serait risqué qu’il lui arrive quelque chose alors qu’il dorme.

« Bon je vais déplacer le lit d’Alex ici , Izzy tu m’aides ? »

« Mais maman il peut dormir dans mon lit sinon , à sa taille il y a de la place ! »

« Hmmmm , t’en penses quoi Alex .Ca te dérange de dormir avec izzy ? »


Alex ne répondit pas et se contenta d’hausser les épaules en signe d’ignorance. Sa petite forme , à coté des chaussons de sa mère avait trouvé des nouveaux habits, d’un poupon , merci Izzy…


Quand Lillian quitta la salle Isabel se dressa à coté de son frère, elle était gigantesque à coté de lui.
« Alors Alex , je vais te faire de la place, hop »
Elle attrapa le petit par les dessous de bras et le plaça au pied du lit.

Isabel avait eu l’intelligence de prendre tous les coussins de son frère mais n’en avait laissé qu’un pour lui.

« Hé Isabel tu pourrais m’en donner un autre ?! »

 

« Ho ça va ! pour une fois ! »  Répondit elle se blottissant encore plus profondement.

 

« Oh ! arrete de répondre comme ça tu m’énerve ! »

« Shhh ! Arrête de faire du bruit et dors, tu vas rétrécir sinon ! »

Elle plaça son pied sur lui pour le faire taire, la dimension du pied était telle qu’il se tut directement ; repensant que la dernière fois qu’il se fut énervé il rétrécissa.

Isabel fut surprise qu’il ne la repoussa pas cette fois et laissa son pied près de lui puis s’endormi sans qu’il n’ait bronché …

La journée de demain allait être une longue journée…

End Notes:

..................................................................

J'espère que vous apprécierez cela , je ferais en sorte de sortir le prochain chapitre  sous peu si l'histoire plait assez .

 

This story archived at http://www.giantessworld.net/viewstory.php?sid=4704